La polémique du biocarburant E85

4
82

production ethanol E85 carburant propre cereales

Ou pourquoi la solution n’est pas dans le carburant à l’éthanol…
L’éthanol est extrait de végétaux (cannes à sucre, blé, betterave, etc). Certains pays émergents voient déjà dans cet or vert une manne pour leur économie et misent beaucoup sur le développement des biocarburants en Europe pour exporter leur production… qui se traduit par des programmes de déforestation sauvage. Or, cette déforestation à grande échelle est l’use des causes majeures du réchauffement planétaire et certains scientifiques craignent déjà que le remède soit aujourd’hui pire que le mal. Ce problème, conjugué à un déséquilibre nourriture / carburant, est actuellement au cœur du débat. Le danger est réel. Ceci étant, l’éthanol n’est pas destiné à remplacer le pétrole et, en France, on estime qu’il ne pourra pas répondre à plus de 15% de nos besoins énergétiques. En revanche, c’est une énergie immédiatement disponible et renouvelable, dont l’emploi permet de retarder l’assèchement de la dernière goutte de pétrole (encore faut-il savoir quelles sont les réelles réserves de l’or noir). Ce délai permet dès lors d’allonger les périodes de développement des solutions plus propres (hybride, électrique, hydrogène). La filière de production de l’éthanol travaille aussi sur un procédé qui permettra de l’extraire à partir de la cellulose des déchets végétaux (tiges, branches, pailles, etc) et non plus de la graine ou de la racine qui resteront destinées à l’alimentation.

4 COMMENTS

  1. "Il faut 200 kg de maïs pour remplir le plein d’un 4×4…C’est presque assez de nourriture pour nourrir une personne pendant 1 an."

    "le developpement durable est une usine à subventions déguisé !"

    rien a rajouter ^^

  2. Les agrocarburants, pas bio pour un sou avec tous ces engrais, pesticides et autres produits chimiques de l’agriculture intensive, font plus de mal à la planète que de bien, tout en enrichissant les agro-industriels.

    Voir aussi : futura24.site.voila.fr/ag…

    Et la déforestation au Brésil, pour produire la canne à sucre ou le soja, en Asie du sud-est pour le palmier à huile, c’est autant de CO2 qui reste dans l’atmosphère au lieu d’être absorbé.

    Les agrocarburants aux Etats-Unis, c’est aussi du maïs transformé dans des usines qui tournent au charbon, le moyen le plus polluant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.