Road trip v2

16
657

carte routiere voyage europe sud croatie serbie bosnie montenegro bulgarie

Suite à la visite de l’Europe Centrale, un deuxième voyage s’organise. Ce road trip v2 devrait passer par les pays suivants : Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie – Herzégovine, Monténégro, Serbie, Bulgarie, Roumanie, Hongrie. A voir pour l’Albanie et la Macédoine (quid de la sécurité pour les touristes ?), peut-être pousser jusqu’en Grèce et Turquie ? Besoin de vos avis !


Type de visites : intéressé par l’histoire, la culture, les visites de musées mais aussi la nature, les excursions, discuter avec les habitants, etc.
Idée de circuit en rouge, extension possible en vert, tout est modulable.
Trajets en voiture (diesel). En solo.
Couchage en camping, dans la nature, chez l’habitant, auberge de jeunesse (bas prix privilégiés mais en sécurité).
Durée maximale de 5 semaines à partir du 19 août.

Comme la fois précédente, je vous sollicite pour tout conseil utile sur ces destinations. J’aimerais donc des avis et autres opinions si vous avez déjà visité ces pays, si vous comptez y aller, s’il ne faut absolument pas rater tel endroit ou si au contraire il faut éviter telle zone, idem sur le matériel et le minimum vital à emporter avec soi. Tous les commentaires et idées seront les bienvenus ! Merci !
J’ai essentiellement besoin de trouver des bonnes adresses de campings et de villes – étapes intéressantes. Aussi savoir si une zone géographique est fortement déconseillée aux touristes, la sécurité avant tout !

Idées de villes pour faire étape, rien n’est définitif, je suis ouvert à toute proposition !
– Mulhouse (F) Départ
– Bale (CH)
– Luzern (CH)
– Milan (I)
– Monza (I)
– Verone (I)
– Venise (I)
– Trieste (I)
– Postojna (SLO)
– Ljublijana (SLO)
– Zagreb (HR)
– Rijeka (HR)
– Zadar (HR)
– Split (HR)
– Mostar (BIH)
– Sarajevo (BIH)
– Dubrovnik (BIH)
– Kotor (ME)
– Podgorica (ME)
– Shkoder (AL)
– Durres (AL)
– Tirane (AL)
– Gostivar (MK)
– Skopje (MK)
– Thessaloniki (GR)
– Kesan (TR)
– Canakkale (TR)
– Bandirma (TR)
– Bursa (TR)
– Istanbul (TR)
– Edirme (TR)
– Sofija (BG)
– Beograd (SCG)
– Budapest (H)
– Lac Balaton (H)
– Wien (A)
– Salzburg (A)
– Munchen (D)
– Mulhouse (F) Arrivée

16 COMMENTS

  1. dit donc t’as gagné au loto toi ou quoi ??!!
    pis lache un peu google map et revise tes cours xD

    pour les regions a risques j’irai faire un tit tour dans les agences de voyages histoire d’avoir qlqs infos ^^

  2. @FAT: bah faut faire le gars niais qui veux savoir ou ils proposent des voyages en vu d’en choisir un chez eux et demander prkoi ils vont pas ici ou la… comme obtenir un mois gratuit d’internet hein…;)

  3. Moi jte conseil un petit detour par ait aissa mimoun a ouaggenoun (tizi ouzzou) mais je supose que ce n’est ni sur ta route ni dans t objectifs 🙂

  4. Environ 1,2 millions de mines auraient été posées sur le territoire croate pendant la guerre. Beaucoup de ces zones ont été déminées, mais pas toutes, tant le déminage est un travail de fourmi. Ces régions correspondent essentiellement aux anciennes lignes de front entre l’armée croate et les forces serbes ainsi qu’aux territoires occupés par les séparatistes serbes, c’est-à-dire l’ancien territoire de Krajina, la Slavonie orientale, et les environs des villes de Sisak, Benkovac, Karlovac, Knin, Osijek et Vukovar.
    Les zones minées sont en général très bien indiquées par des panneaux à la tête de mort évocatrice et des rubans jaunes qui quadrillent les champs. Précaution simple mais impérative, que l’on soit à pied, en 4X4 ou en monocycle : ne jamais s’aventurer hors des routes ou chemins régulièrement empruntés et ne jamais entrer dans une ruine ou une maison abandonnée.

  5. Voitures volées en provenance de l’Ouest, drogue arrivant de l’Est, trafic de cigarettes et d’être humains, la liste est longue et peu reluisante.

  6. La Serbie toute entière et le Sud plus encore sont sujets à de fréquents vols de voiture : garez-vous sur des aires de stationnement gardées ou fermées, surtout si votre véhicule est récent et de grosse cylindrée. Et, si vous allez au Kosovo, ne passez pas avec une voiture de location serbe !

  7. Eviter de conduire de nuit : charrettes, véhicules non éclairés, trous béants, bétail passif, cyclistes bourrés, bus fous, c’est un vrai jeu vidéo puissance dix ! Les panneaux de signalisation sont déjà invisibles de jour, alors la nuit… À ce propos, ne négligez pas d’apprendre à déchiffrer l’alphabet cyrillique serbe : sur les petits axes, la translittération en caractères latins est rare.

  8. Si tu aimes les grottes, tu as près de Trieste les plus profondes grottes d’europe qui se trouve à Sgonico, a quelque kilometre de Triste (Le GPS connait)
    http://www.grottagigante.it/ita/...

    Sinon j’ai vu que tu passe aussi par POSTOJNA, la bas aussi tu as de super belle grotte et en plus tu as même des guide en francais
    http://www.postojnska-jama.si/

    Arf sinon, j’ai vu que tu as aussi Venise, mais bon, pour moi a force de la voir, ca me saoule, ce que je peux te conseiller par contre si tu va sur l’ile de Venise, c’est d’aller sur l’ile de MURANO, connu mondialement pour le verre.

Comments are closed.