Home Actualité Violences xénophobes en Afrique du Sud

Violences xénophobes en Afrique du Sud

photo homme en flamme afrique du sud violence

Des attaques contre les immigrés touchent depuis une semaine la ville de Johannesburg, capitale économique de l’Afrique du Sud. D’après le dernier bilan policier, on dénombre 22 personnes tuées et beaucoup de pillages et de destructions contre les immigrés zimbabwéens, mozambicains et asiatiques. D’après l’ONG Médecins sans Frontières, les victimes « racontent que ce sont des bandes organisées de 100 à 300 jeunes qui entrent dans les maisons, les appartements et les cabanes armées de machettes et d’armes à feu ». Des centaines d’étrangers se sont réfugiés dans des églises et des commissariats de police pour fuir les violences. La une des journaux fait état de la flambée des prix du pétrole et du triste sinistre chinois, mais une fois de plus on passe sur des violences extrêmes, du racisme, ici de noirs contre des noirs, on brûle des hommes en pleine rue en guise de protestation contre le chômage urbain, mais cela n’intéresse pas grand monde dans les pays industrialisés..


Evènement non lié mais image tout aussi choquante, la pochette du premier album de Rage Against The Machine est une photo de Thích Quảng Đức, un moine Bouddhiste Vietnammien, s’immolant dans la ville de Saigon en 1963 en signe de protestation contre la répression anti-bouddhiste ordonnée par le président catholique Diệm.

Exit mobile version