Home Auto / Moto Difficile métier que de tester une BMW M5

Difficile métier que de tester une BMW M5

1

Avant de commercialiser une nouvelle automobile (nouveau design, nouveau moteur ou déclinaison de carrosserie), les voitures essayeurs de voiture sont mis à rude épreuve. Il n’y a que l’essai comme seule manière de vérifier que l’auto soit conforme à ses caractéristiques techniques et aux exigences de sécurité. Pas forcément amusant lorsqu’on doit valider le freinage d’une Twingo mais un métier carrément passionnant quand il faut pousser des bolides dans leurs plus hautes limites, comme la dernière BMW M5 : maintenir une vitesse supérieure à 300km/h, faire des départs canon, drifter sur route mouillée, faire des burns, etc. Tout ceci pour finement optimiser les réglages à apporter avant de livrer ces voitures dans les concessions du monde entier.

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Exit mobile version