Home Auto / Moto Impreza WRX 2008 : The legend is reborn (ou pas)

Impreza WRX 2008 : The legend is reborn (ou pas)

L’esthétique de la Subaru Impreza 2008 WRX est officiellement connu, et la déception n’en est pas moins grande. On pourrait s’amuser à trouver d’où s’inspirent les designers, par exemple la calandre façon Saab ou Seat, une ligne de Logan ou de Sportback suivant les versions 4 ou 5 portes, des optiques de vieille Daewoo sur la berline et une ressemblance de 4×4 Lexus RX sur la version break. Les Asiatiques n’ont décidément pas de style, des voitures banales, copiées, à l’extrême des recherches esthétiques que font les groupes Fiat, Renault, etc. Si Subaru voulait un design agressif et sportif pour sa célèbre Impreza, c’est raté. S’ils voulaient un design passe-partout pour se fondre dans la masse, c’est en bonne voie (surtout en France si le diesel est de la partie).
Bref, déception des fans de la marque, mais le but étant de vendre, ils ont raison de proposer un design moins typé pour élargir la cible de clientèle.
The legend is reborn est une vraie blague pour les passionnées. A la base l’Impreza est une voiture de rallye adaptée pour la route, ici on sombre dans le classicisme le plus banal. Il est possible d’espérer encore (un peu) pour la STI, mais ce n’est franchement pas encourageant.

On est loin de la IMPREZA TYPE 25 SPEC C par Litchfield :
4 cylindres à plat turbocompressé 2,5l (powered by Cosworth)
415 ch (soit 304cv/tonne) à 6.500 trs/min, 570 Nm à 3.800 trs/min, une zone rouge à 8.000 trs
0 à 97 km/h: 3,7s
0 à 160 km/h: 8,7s
Vitesse max: 252 km/h en démultiplication courte – 281 km/h en longue
Vidéo de l’essai

Exit mobile version