Sous Linux, il est facile de savoir depuis combien de temps un ordinateur est allumé avec la commande uptime. Chez Microsoft, c’est différent car aucun utilitaire n’est disponible d’origine sous Windows pour connaitre cette information bien pratique. L’outil uptime.exe était sorti au temps de Windows NT 4.0 SP4 pour afficher la disponibilité du système, mais il n’a pas été mis à jour depuis toutes ces années (notamment pour être compatible 64bits). Une autre solution existe, sur toutes les versions récentes de Windows, en ligne de commande. Voici comment faire.

 

Afficher la date et l’heure du dernier démarrage de Windows pour connaitre son uptime

Dans un invite de commandes (cmd.exe), taper :

net stats srv | find « depuis »

Ou sur un Windows Anglais :

net stats srv | find « since »

Compatible Windows 2000, 2003, 2008 (R2 ok), XP, Vista et Seven, 32 et 64bits.
stats srv signifie statistics server.

 

Pour rappel, avec une distribution Linux :

uptime

13 Commentaires

  1. Oui et non :
    – il faut afficher la colonne « Temps processeur » dans l’onglet Processus
    – le temps de « Processus inactif du système » est fonction du nombre de coeurs de ton CPU : avec un quadcore, chaque seconde réelle ajoute 4 secondes au « Temps processeur », ce n’est donc pas vraiment fiable (ou alors il faut s’amuser à diviser)

  2. Dans le gestionnaire de tâches, c’est la durée totale pendant laquelle l’ordinateur a été allumé dans les stats du uptime et avec la ligne de commande c’est la date du dernier démarrage. Pas totalement les mêmes données et celles fournies par le gestionnaire de tâche ressemblent davantage à celles fournies par la commande uptime sous *nix je pense.

    Pour mon pc sous Vista 64bits anglais :
    – Ligne de commande : Statistics since 19/05/2011 08:50:58
    – Gest. de tâches: Up time 2:11:03:28

    Ca reste quand même bien utile de savoir à quand remonte le dernier redémarrage dans certains cas. Merci pour l’astuce.

  3. – Ligne de commande : Statistics since 19/05/2011 08:50:58 = ~11 jours d’uptime
    – Gest. de tâches: Up time 2:11:03:28 = 2 jours d’uptime
    Bizarre !

    Les Windows Seven (pas de Vista sous la main) et Server 2008 (R2 uniquement) affichent un temps d’activité correct dans l’onglet « Performance » du Gestionnaire des tâches, sous forme DD:HH:MM:SS.
    Exemple : En activité 31:16:13:44 signifie que la machine a un uptime de 31j, 16h, 13min et 44sec.

    Un Windows Server 2008 ‘première version’ ne sait pas découper les heures par tranche de 24h, on se retrouve donc avec des uptimes de 430h (soit presque 18j) par exemple.

  4. Non c’est pas bizarre, mon pc a bien tourné que 50+ heures pendant cette période de 11 jours. Le reste du temps (soirée/nuit/week-end), il était en hibernation. Pendant ces périodes, le uptime qu’on voit dans le gestionnaire des tâches ne s’incrémentait pas. Donc mon dernier redémarrage date bien du 19 mais le uptime total n’a été que de deux heures. C’est pour ça que j’ai précisé que la ligne de commande ne renvoie pas vraiment le uptime mais simplement la date de dernier démarrage. 😉

  5. désolé pour le petit déterrage 🙂

    Commande qui fonctionne sur tous les Windows:

    systeminfo
    ou
    systeminfo | more (le « | more » arrête le défilement des infos page par page)

    L’info de démarrage du système est vers la 10eme ligne:
    Heure de démarrage du système: 26/09/2011, 08:38:21

  6. lol ne vous excitez pas, plus simple pour ne pas avoir à faire de calcul
    lancer une invite de commande (cmd)
    puis taper
    net statistics workstation
    la premiere ligne indique la date et l’heure du reboot
    autre possibilité lancer la commande :
    net statistics server

  7. Complètement faux pour moi, sous Windows 10 il semble indiquer depuis quand la carte réseau est alimentée et non la date du dernier démarrage Windows.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here