Boire ou conduire, mieux vaut voir

3
128
panneau alcool volant

L’alcool est en passe de détrôner la vitesse au chapitre des responsabilités en cas d’accident mortel sur les routes françaises. Le constructeur japonais Nissan présentera sa Fuga au prochain Salon de Francfort (du 13 au 23 septembre 2007). Cette auto sera armée pour détecter les effluves d’alcool dans l’habitacle, la transpiration de la main sur le levier de vitesses et celle du corps par les sièges bourrés de capteurs. Une caméra est même disposée sur le tableau de bord pour surveiller la fréquence de clignement d’yeux du conducteur, la ceinture de sécurité se tendra par à-coups pour le réveiller. En cas extrême, le big brother embarqué sera même capable d’immobiliser le véhicule jusqu’au dégrisement complet du chauffeur.
Toute cette technologie devrait faire éviter ce genre de fait divers : pensant interpeler un conducteur ivre, au vu des zigzags effectués par la voiture, des policiers estoniens n’en ont pas cru leurs yeux en découvrant que le chauffeur était… aveugle ! Agé de 20 ans, il se dirigeait tant bien que mal grâce aux indications de son ami placé à côté. Quelques jours plus tard, l’individu a été repris dans les mêmes circonstances, mais ivre cette fois-ci, avec trois passagers faisant office de copilotes…

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.