Julie Dewit photo Facebook

Et pour attirer du monde, Julie Dewit proposait une photo topless par tranche de 10 000 membres. Voilà l’annonce faite sur un groupe Facebook, le site de réseau social. Il n’en fallait pas moins pour que des dizaines de milliers (d’hommes) rejoignent cette soudaine communauté.
Seulement voilà, la jeune Belge ne s’attendait pas à un tel succès. A un tel point qu’en quelques jours il y avait plus de 50 000 membres et 4 000 amis dans son profil.
Bien sûr, les habituels feignent s’indigner d’un tel pari où masse d’internautes n’est attiré que par des photos de seins, d’autres crient haut et fort que ce n’est qu’un fake, le résultat était attendu pour le 1er janvier.
Léger décalage puisque la période s’étend désormais au 15 janvier.
Nouvelle du jour, Julie Dewit tient apparemment parole et promet de se faire photographier les seins à l’air dans les prochains jours.
Mini phénomène, moins connue que Mickael Vendetta, on se doute qu’elle finira également dans les abysses du web d’ici les jours à suivre la parution (ou non) de ses photos nues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here