photo cochon grippe porcine alerte virus

Explications simples sur la grippe porcine : qu’est-ce que c’est, comment ça s’attrape, y a-t-il un remède ?

Quel type de virus est-ce ?
Selon les spécialistes, il s’agit d’une maladie respiratoire des élevages de porcs, un virus grippal de type A. Ce virus d’origine animale est identifié comme A/H1N1.

Pourquoi le virus sort maintenant ?
« On ne le sait pas », explique Gregory Hartl, porte-parole de l’Organisation Mondiale de la Santé. « Il y a beaucoup d’inconnues. De même, on ne sait pas à quel point le virus est transmissible ni à quel point il est mortel ». Le manque de connaissances provient du fait que le virus a muté de façon inédite, « dans des gênes jamais rencontrés auparavant ».

Comment cela s’attrape ?
Pas en mangeant de la viande, ni même du porc, puisque le virus ne survit pas à la cuisson. Cela se transmet d’homme à homme, par les pores de la peau précise Gregory Hartl. Voilà pourquoi il est conseillé de mettre un masque sur sa bouche pour éviter l’interaction de particules aériennes avec ses congénères.


Quels en sont les symptômes ?
Ils sont pas spécifiques et s’apparentent à ceux d’une grippe classique (dite saisonnière). Il s’agit de fièvre, toux, écoulement nasal, douleurs articulaires et/ou musculaires (courbatures) et de fatigue.

Qui cela peut-il toucher ?
La maladie peut toucher des jeunes adultes en bonne santé, avertissent les autorités mondiales de la santé. On n’en sait pas plus pour l’instant.

Existe-t-il un vaccin contre cette maladie ?
Oui, pour les porcs. Non pour l’homme. Le seul vaccin qui existe pour l’homme correspond à une souche précédente du virus qui le rend peu efficace pour cette forme de grippe porcine là. De même, le vaccin contre la grippe saisonnière humaine ne protège pas contre la grippe porcine. Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a été contacté par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le développement d’un vaccin sur la souche actuelle.

Est-ce que la grippe porcine se soigne ?
« On a des médicaments anti-viraux qui permettent de soigner », reprend Gregory Hartl. Le Tamiflu, médicament à base d’oseltamivir utilisé contre la grippe aviaire, est efficace pour ce virus. Il y a aussi le Zanamivir (Relenza), un autre antiviral, qui marche bien.

Que faire en cas de voyage au Mexique ?
Les ministères des Affaires étrangères et de la Santé appellent à la plus grande prudence. « Si vous estimez indispensable de vous rendre au Mexique, il est recommandé de se conformer aux préconisations des autorités sanitaires mexicaines », précisent-ils. Parmi celles-ci, éviter les lieux de rassemblement public, respecter les règles d’hygiène élémentaire (lavage soigneux et régulier des mains, aération des pièces). Avant le départ, prendre contact avec son médecin traitant.
Pour les personnes revenant d’un voyage au Mexique, les ministères incitent à prendre contact avec le Samu du département au 15 ou son médecin traitant si des symptômes apparaissent dans les sept jours suivant le retour.

photo cochon grippe porcine alerte virus

Les réactions internationales :
– Mexique : 104 cas mortels annoncés à ce jour, des milliers de malades. Les écoles (de niveau pré-scolaire à universitaire), les bibliothèques, les musées, les salles de concerts, et tous les lieux publics, ont été fermés par le gouvernement à Mexico et dans les États voisins pour éviter que la maladie ne s’étende à d’autres régions
NB : ayant vu les conditions de vie des Mexicains des zones infectés, ces régions fortement impactées sont mal équipées en centres hospitaliers et moyens de télécommunication. On peut donc aisément imaginer que de nombreux malades et décès ne sont pas encore officiellement pris en compte.
– Chine : suspension des importations de porc et de produits porcins en provenance du Mexique et de plusieurs régions des Etats-Unis
– Etats-Unis : aucun test de détection n’est prévu pour les passagers des compagnies aériennes
NB : ne pas oublier les migrants illégaux qui échappent à tout contrôle sanitaire et de sécurité.
– Australie : obligation pour les pilotes de ligne de fournir des informations sur l’état de santé de leurs passagers avant l’atterrissage lorsqu’ils arrivent des Amériques.
– Philippines : il est conseillé d’éviter les étreintes et les embrassades lors des rassemblements publics.

Des cas de grippe porcine ont été détectés en Nouvelle-Zélande et au Brésil. La France est pour l’instant épargnée.

Sites d’information :
Fiche explicative de l’Institut national de veille sanitaire (INVS)
Ministère français de la Santé
Consulat général de France à Mexico
Reuters AlertNet
Le virus H1N1 sur Wikipédia

Numéros de téléphone :
Plateforme téléphonique : 08 25 30 23 02 (+33 1 53 56 73 23 depuis l’étranger)
Information des voyageurs : 01 45 50 34 60 (+33 1 45 50 34 60 depuis l’étranger)

Sources : 20minutes, LeMonde

8 Commentaires

  1. Non mais qu’est-ce que c’est que cet article ?!? C’est du journalisme ça ?!? C’est du sensationnalisme à 10cts oui!
    "104 cas mortels annoncés à ce jour, des milliers de
    malades."
    "On peut donc aisément imaginer que de nombreux malades
    et décès ne sont pas encore officiellement pris en
    compte."
    "NB : ne pas oublier les migrants illégaux qui
    échappent à tout contrôle sanitaire et de sécurité."

    Il y a en tout et pour tout moins de 20 morts quoi, c’est bon, la grippe tue 500.000 pers par an! Et d’où ils sortent maintenant ces "milliers de malades" ??? Les autorités ont auscultés des milliers de malades oui, et n’ont trouvé QUE 150 cas "douteux" dont 20 cas confirmés (soit 130 d’autres pneumopathies).
    Ca ne veut pas dire qu’il ne faut pas être vigilant, mais l’humanité n’est pas à l’article de la mort! Il faut arrêter les films d’horreur type "28 jours après" et consorts.

  2. Si c comme le SRAS en Chine, alors oui il y a beaucoup d’autres malades qui ne sont pas encore déclarés. Le Mexique n’est pas aussi autarcique que la Chine, mais c’est un pays pauvre avec peu d’infrastructures en campagnes. Maintenant chacun est invité à rester confiné chez lui, ça rajoute des doutes sur la réalité de la situation sur place. Les journalistes ne sont pas tous d’accord pour couvrir l’information sur place. Les pilotes de ligne et personnel de bord refusent de se poser là-bas.

  3. La médecine a fait des progrès certes mais n’a as à son actif de nouveauté majeure…

    Les grands léaux de notre temps ne connaissent toujors pas de vaccins ou d’équivalent
    Ce qui a surtout fait accroitre l’espérance de vie c’est :
    – La prévention
    – Une meilleure hygiène de vie
    – Le savoir
    Je n’ai jamais dit qu’il fallait paniquer…En effet
    1. d’une part c’est le meilleur moyen de perdre son sang froid
    2. Il faut prendre garde aux effets médiatiques…plus il y a de la tourmente et pus on fera du tirage
    En conclusion :
    Pas de panique mais soyons vigilants
    Ma Grand Mère est morte de la gripe espagnole en 1918….Ma mère s’est mise à bosser à l’âge de huit ans parce qu’elle n’avait plus de mère….
    Sachons rester humble et respectons les conseils de ceux qui vous en donnent…
    Vous savez qu’il y a toujours plusieurs lectures du même message…Peut être ferez vous plus confiance à tel ou tel conseilleur…Sachez discerner le vrai du cri inconsidéré…Vos propos me laissent à penser que vous êtes en mesure de le faire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here