L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tard

0
128

Une étude menée en France, en Suisse et en Belgique conclut que ceux qui se lèvent tard arrivent à rester concentré jusqu’en début de soirée.

L’expérience a consisté à comparer l’activité cérébrale de deux groupes. Des IRM réalisés à 1h30 après le réveil, puis 9h plus tard, afin de mesurer le degré d’attention.
Résultat : en début de journée (7h ou 11h selon les personnes), l’attention est bonne pour tout le monde. Mais 9h après (à 16h ou à 20h), seuls les lève-tard sont encore alertes. Plus on se lève tôt, plus on a du mal à gérer la fatigue accumulée dans la journée et à garder son niveau de concentration.
Un pied de nez à la France qui se lève tôt !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.