Le modèle social français

7
167

Un fond de vérité dans cette satire animée du modèle social français.

7 COMMENTS

  1. Bof, si l’analyse n’est pas mauvaise, les solutions ne sont pas analysées en profondeur.
    Et, quand on dit que les français sont opposés aux réformes, il y a une interprétation libre.
    Explication : les aménagements avancés par les récents gouvernements ne proposent pas de vrais réformes aptes à rétablir un modèle social équilibré. Elles ne proposent que des lois favorisants les "élites" – au sens larges – et rien pour les autres.

    Peut être que le jour où les réformes seront justes, et demanderont à toutes et à tous des efforts équivalents, elles seront plus facilement acceptées.

    Comment demander aux français de se serrer la ceinture quand on voit les sommes atteintes par les fameux parachutes dorés et autres stock options ?

    alors, oui au réforme, mais non aux avantages qui vont toujours dans la poche des mêmes.

    Un exemple. Les retraites. J’y travaille depuis 5 ans. Vous avez une idée du gaspillage de l’argent des retraites (je parle des régimes spéciaux, qui sont encore excédentaires) ? C’est bien pire que ce que vous imaginez. C’est juste scandaleux. On dépense sans compter ces excédents. Et dans quelques années, on vous dira qu’il n’y a plus d’argent…
    Et pendant ce temps là, on augmente la durée de cotisation…

    Le modèle était bon, il était viable s’il n’était pas sans arrêt détourné.

    Tiens, un autre exemple. Le trou de la sécu. Ca n’empêche pas que les honoraires des médecins augmentent tellement vite que c’est difficile de s’y retrouver. Et ils en avaient bien besoin, les pauvres…
    je sais, ils ont fait 7 ans d’études difficiles. Mais aujourd’hui, qui ne fait pas au moins 5 ans d’études ?

  2. Pour le dernier point, le boulanger augmente aussi le prix de la baguette, entre autres car ses charges augmentent, ce n’est pas que pour la poche de l’entreprise donc du patron.

    Quand on parle de réformer les régimes spéciaux, c’est très mal pris. Il faut le faire mais on n’accepte pas qu’on réforme son propre secteur, son emploi. Donc comment s’en sortir, impossible de satisfaire chacun en évoluant positivement vers l’avenir, vers une solution viable pour notre futur.

  3. Pas mal cette vidéo, votez Bayrou ! (ah merde y’a plus d’élections)

    Pour la réforme des régimes spéciaux, ceux qui en bénéficient sont pour, à conditions que le reste suive (ok pour aligner les retraites, mais il faut aussi aligner les salaires)

Comments are closed.