rock bagarre

La musique rock est liée à la violence, diront certains. Si cette violence est surtout dans les paroles et dans le rythme énergique de la musique, les chanteurs et musiciens savent généralement se tenir. Retour dans l’histoire du rock avec de belles bagarres entre public et artistes.

 

Durant un concert, Kurt Cobain saute dans la foule (stage diving) et donne des coups de guitare dans la tête d’un agent de sécurité. Celui-ci ne se laisse pas faire et envoie un gros coup de poing et coup de pied dans la tronche du leader de Nirvana.

 

Billie Joe Armstrong, chanteur et guitariste de Green Day, fait une prise de catch sur un membre du public lors d’un concert. Ce dropkick est la réponse à une bouteille envoyée sur scène par ce spectateur.

 

A l’époque des cheveux longs frisés, les Guns N’ Roses sont à leur apogée. Axl Rose devient fou et saute à plat ventre sur les premiers rangs de la fosse avant d’arrêter le concert. Le chanteur voulait en fait confisquer la caméra utilisée par un spectateur qui voulait immortaliser la chanson. Axl Rose aurait bien du boulot aujourd’hui avec les appareils photos et smartphones qui inondent les actuelles salles de spectacles.

 

Prise d’otage : un spectateur monte sur la scène et Maynard James Keenan, du groupe Tool, lui fait une prise de judo pour le maitriser au sol pendant une dizaine de minutes, continuant tranquillement sa chanson.

 

Bagarre sur scène pendant un concert de Converge. Ca commence à 2min12.

 

Henry Rollins, chanteur punk des années 80, tabasse un fan un peu trop jovial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here