le soir du 11 septembre j’ai pu assister (par hasard) à un festival de film amateur kosovar – albanais dans le théatre national de pristina, sympathique.
la capitale de la macédoine, skopje, n’est pas vraiment intéressante : peu de monuments et centre trop commercant. tetovo n’est pas terrible non plus. ohrid est bien situé (au bord du lac) mais trop touristique ici. il y a bien un site archéologique, les ruines d’un chateau et de belles églises mais l’atmosphère n’est pas très authentique. en tournant dans les petits villages autour, on trouve des « plages » désertes où l’on peut se baigner sans ee dérangé (et sans maillot). bitola est une ville beaucoup plus animée, on prend du plaisir à s’y promener dans la grande artère du coeur de la cité.
que retenir de la macédoine ? on y mange correctement pour 1,25€, les gens sont sympas mais il aurait fallu avoir un « guide » local pour dénicher les endroits les plus intéressants. sinon c’est un bon endroit pour trouver une jolie jeune femme low cost, tellement l’économie est faible.
4300km depuis le départ et me voici tout juste arrivé à thessaloniki, ville portuaire sur la mer égée en grèce.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here