Un extrait vidéo du journal télévisé de TF1, également diffusé dans le Zapping de Canal+. Les filières littéraires n’attirent plus grand monde, en faveur du Bac scientifique. Comme l’explique la jeune fille, si elle aurait eu l’occasion d’aller en S, elle y serait allée. En attendant, qu’elle profite des vacances de la Toussaint pour reprendre sa grammaire !
Si même les « littéraires » ne savent plus s’exprimer, où va-t-on..

Rappel pour ceux qui n’auraient pas compris la subtilité de cette vidéo :

1. Pour exprimer une probabilité ou une quasi-certitude :
Si + présent de l’indicatif, présent de l’indicatif :
> Si tu veux, tu peux rester ici.
Si + présent de l’indicatif, futur simple :
> Si vous venez, nous irons au cinéma.
Si + présent de l’indicatif, présent de l’impératif :
> Si vous avez faim, servez-vous !

2. Pour exprimer une hypothèse :
Si + imparfait, conditionnel présent :
> Si je gagnais au loto, je ferais le tour du monde.

3. Pour exprimer une hypothèse non réalisée dans le passé :
a. Conséquence dans le présent :
Si + plus-que-parfait, conditionnel présent
> Si j’avais fait mon droit, je serais avocat.
b. Conséquence dans le passé :
Si + plus-que-parfait, conditionnel passé :
> Si vous étiez venus plus tôt, vous auriez vu Marie.

12 Commentaires

  1. Comme disait mon prof de français : "les ‘si’ n’aiment pas les ‘rais’".
    Grâce à ce truc, impossible d’encore faire l’erreur !

  2. oui c’est vrai senbei ^^ seullement moi je suis loin d’être littéraire (le pire c’est que j’hésitais à mettre ‘er’ :p)

  3. Un autre petit truc pour rustin parr : tu remplaces le verbe "pardonner" par un verbe ne se terminant pas par "er", "dire" ou "faire" par exemple. Ca devient alors évident qu’il faut utiliser l’infinitif dans ce cas précis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here