Arrêté pour une infraction au code de la route, un tétraplégique de 32 ans a été jeté de sa chaise roulante par une policière. L’affaire fait grand bruit aux USA depuis hier, où cet acte de brutalité policière fait la une des journaux.


Brian Sterner est un tétraplégique âgé de 32 ans qui habite à Tampa Bay en Floride. Sa vie bascule lorsqu’il commet une infraction au code de la route. Il est interpellé par un adjoint du shérif et est transféré à la prison de la ville pour y être interrogé. C’est alors que l’officier Charlotte Marshall-Jones somme l’homme de se lever, ne pensant pas possible qu’un tétraplégique puisse conduire. Brian explique alors sa condition à l’agent. L’officier Jones, sourde aux explications de l’homme, se place derrière le fauteuil roulant qu’elle bascule afin de faire tomber l’homme à terre. « J’ai tenté de rouler pour amortir ma chute. Le choc était d’une telle violence que je pensais m’être cassé des côtes », a déclaré la victime, qui n’a aucune sensibilité corporelle. Selon Doug Towne, porte-parole d’une association de personnes handicapées, l’officier Jones « a eu de la chance, car dans certains cas de tétraplégie une telle chute peut être mortelle ». L’agent suspendu de ses fonctions n’a pas souhaité commenter les raisons obscures qui l’ont menée à commettre un tel geste. A la vue de ces images en effet, le shérif avait immédiatement relevé son adjointe de ses fonctions avec suspension de salaire. Il a également présenté des excuses publiques à Brian dans lesquelles le représentant de l’ordre se déclare « embarrassé et scandalisé par les traitements infligés ». Une enquête a été ouverte sur l’officier Jones et selon les résultats préliminaires de l’investigation, l’agent aurait déjà été suspendu auparavant. France Soir

Autre drame d’hier, une nouvelle fusillade dans une école américaine. Un homme a ouvert le feu dans une salle d’une université de l’Illinois, tuant 5 étudiants et en blessant 16 autres, avant de retourner l’arme contre lui-même. La Northern Illinois University où s’est produit la tragédie est située à DeKalb, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Chicago. Muni d’un fusil et de deux pistolets, l’homme a fait irruption en milieu d’après-midi (vers 15 heures, heure locale) dans un auditorium où avait lieu un cours de géologie en présence de 140 étudiants. Là, il a fait feu à l’aveuglette avant de se donner la mort. Le MondeCNN

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here