Etant donné la très probable élection de Jacob Zuma en tant que Président de l’Afrique du Sud, l’AFP a dressé une biographie de cet homme, inconnu du grand public. Viol, corruption, la réputation qui précède ce futur chef d’Etat n’est pas la meilleure qu’il soit..

– 12 avril 1942: naissance à Inkandla, au coeur de la région zoulou d’Afrique du Sud

– 1959: rejoint l’ANC à l’adolescence, avant d’être arrêté quelques années plus tard alors qu’il tentait de quitter le pays illégalement. Il passera dix ans en prison au centre de Robben Island, où est également détenu Nelson Mandela

– 1975: exil pendant une quinzaine d’années dans plusieurs pays africains, le Swaziland, le Mozambique et la Zambie, où il est nommé chef des renseignements extérieurs de l’ANC

– 1990: l’ANC devient légal. Jacob Zuma est l’un des premiers dirigeants du parti à rentrer en Afrique du Sud

– 1994: premier vote multiracial en Afrique du Sud, remporté par l’ANC. Zuma est ministre des Affaires économiques du KwaZoulou-Natal, sa province natale

– 1999: nommé vice-président par le président Thabo Mbeki

– 2003: Jacob Zuma est impliqué dans une affaire de corruption datant de 1999 et concernant l’achat par l’Afrique du Sud de navires, sous-marins et hélicoptères à des sociétés européennes et sud-africaines. Il est accusé d’avoir accepté un pot-de-vin pour protéger un fabricant d’armes français menacé par cette enquête. Le ministère public sud-africain classe l’affaire, estimant ne pas avoir assez d’éléments pour obtenir une condamnation certaine de Zuma

– 2005: démis de ses fonctions de vice-président, il conserve ses fonctions de vice-président de l’ANC sous Mbeki, après sa mise en cause dans le procès pour corruption d’un proche et de son conseiller financier Schabir Shaik. Cette même année, Zuma est accusé de deux chefs de corruption

– 2006: le procès de Zuma pour corruption est annulé en raison de vices de procédure. Il est par ailleurs acquitté du viol d’une jeune fille séropositive. Pendant le procès, il affirme avoir pris une douche pour éviter d’être contaminé par le SIDA après une relation avec une séropositive, des déclarations qui provoquent un tollé dans le monde entier

– 2007: bat Thabo Mbeki à la présidence de l’ANC. Quelques jours plus tard, il est de nouveau inculpé de corruption

– 2008: l’accusation de corruption est levée en raison de possibles intrusions politiques dans l’enquête. L’ANC démet Mbeki de ses fonctions de président du pays et le remplace par Kgalema Motlanthe, présenté comme chef d’Etat intérimaire jusqu’à la désignation par les urnes de Zuma

– 12 janvier 2009: la justice sud-africaine ouvre la voie à un nouveau procès pour corruption, après l’examen d’un appel du ministère public.

– 6 avril: les charges de corruption contre Zuma sont une nouvelle fois abandonnées, cette fois-ci définitivement, en raison là encore d’interférences politiques dans le dossier

– 19 avril: Jacob Zuma reçoit le soutien public de Nelson Mandela lors du dernier meeting de campagne de l’ANC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.