Jerome Kerviel trader Societe Generale

La cour d’appel de Paris ordonne la remise en liberté de Jérôme Kerviel, le trader auquel la Société Générale impute une perte record de 4,9 milliards d’euros, ont annoncé ses avocats. Les trois magistrats de la chambre de l’instruction n’ont pas suivi les réquisitions du parquet général, qui souhaitait son maintien en détention. Jérôme Kerviel devait sortir dans la soirée de la prison de la Santé, à Paris, après cinq semaines de détention. Il reste mis en examen pour « abus de confiance, faux et usage de faux et introduction dans un système de traitement automatisé de données ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.