Une étude menée en France, en Suisse et en Belgique conclut que ceux qui se lèvent tard arrivent à rester concentré jusqu’en début de soirée.

L’expérience a consisté à comparer l’activité cérébrale de deux groupes. Des IRM réalisés à 1h30 après le réveil, puis 9h plus tard, afin de mesurer le degré d’attention.
Résultat : en début de journée (7h ou 11h selon les personnes), l’attention est bonne pour tout le monde. Mais 9h après (à 16h ou à 20h), seuls les lève-tard sont encore alertes. Plus on se lève tôt, plus on a du mal à gérer la fatigue accumulée dans la journée et à garder son niveau de concentration.
Un pied de nez à la France qui se lève tôt !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.