Home Ecologie Les entreprises informatiques de plus en plus vertes

Les entreprises informatiques de plus en plus vertes

Ecologie par ci, écologie par là. Plus qu’un simple coup marketing, les grandes entreprises du monde informatique investissent massivement dans des technologies plus propres. Greenpeace a dressé un classement des bons et moins bons élèves du secteur des technologies de l’information.

Sont opposées les sociétés Cisco, Dell, Ericsson, Fujitsu, Google, HP, IBM, Intel, Microsoft, Nokia, Panasonic, SAP, Sharp, Sony et Toshiba.

Les plus grands sont en tête du Cool IT Leaderboard, mais pas forcément ceux qu’on croit. Alors que Google multiplie les annonces pour se construire une réputation green, des constructeurs et éditeurs plus discrets font plus d’efforts en ce sens.

Ce classement tient compte de trois éléments pour classer les entreprises IT :

  1. proposer des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre
  2. réduire l’emprunte carbone dans le fonctionnement courant de la société
  3. appliquer une politique propre

Le Greenpeace Cool IT place Cisco en premier, suivi de Ericsson et IBM. Le rapport complet détaille les bons élèves par activité.
Cisco propose de nombreuses solutions pour lutter contre les gaz à effet de serre ; Google arrive à maitriser ses dépenses énergétiques mais sans proposer de vraies solutions à ses clients (c’est-à-dire nous, les internautes) ; Intel fait un sans faute pour la réduction de son emprunte carbone.

Pas de AMD ni Apple dans ce classement, il aurait été intéressant de les comparer à leurs concurrents, pour mesurer l’écart entre marketing et vraie volonté d’aider la planète.

Exit mobile version