photo prison cage detenu toilette wc

En charge de la construction de la nouvelle prison de Nancy (Lorraine), BTP Eiffage s’est fait voler des ordinateurs portables qui contenaient des plans du futur pénitencier. Un chantier à 54 millions d’euros HT pour un gruyère qui aurait dû accueillir jusqu’à 690 détenus. On tombe soit dans la science fiction d’un Prison Break, soit dans le vol commandité pour préparer la fuite de quelque brigand. Un responsable a annoncé que faute d’avoir retrouvé ces plans, il faut absolument démolir la prison. En ces temps de crise, c’est une bonne chose que de donner du travail aux ouvriers..

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.