Un projet fou mais réalisable : le tour du Mont-Blanc en kayak. Le Mont Blanc n’est pas ici le nom d’une île mais bel et bien le plus haut sommet des Alpes. Mais ce n’est pas aussi rapide qu’à pied ou qu’en vélo puisqu’il faut compter 300 kilomètres pour emprunter les cours d’eau qui font le tour du massif. Mais il n’est pas possible de faire que du kayak donc ce sport sera complété par de l’alpinisme et du ski de pente raide. Présentation du projet de l’athlète Tristan Knoertzer dans cette vidéo, dans le cadre du Border Line Project.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here