Deux sombres monarques débarquent devant un orchestre symphonique. Les Marseillais du groupe I AM ont livré une version classique de leur tube L’empire du côté obscur.