Il y a quelques mois, Porsche avait fièrement annoncé racheter une grande partie des parts du capital du géant Volkswagen. Mais depuis les conséquences de l’actuelle crise, la donne est changée puisque Porsche AG aurait besoin de liquidités pour conclure l’acquisition. Ce n’est pas le moteur diesel du Cayenne qui permet encore à l’entreprise de trouver les milliards nécessaires à l’opération, du coup c’est Volkswagen AG qui se permet de faire une offre au constructeur de voitures de sport, qui deviendrait ainsi la 10e marque du groupe VAG, avec en automobile : Audi Bentley, Bugatti, Lamborghini, Seat, Skoda, Volkswagen, ; et en véhicules industriels : Man et Scania.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here