http://fr.youtube.com/watch?v=NeZDeBTgF1M

Vidéo live de la chanson E=MC² du concert d’Ayreon à Utrecht (Pays-Bas) lors de la promotion de leur dernier album 01011001 Release Party.

Lyrics :

It all came to me in the wake of a dream
Bending space and reversing the stream
The knowledge is mine to influence time
And avert our decline

We could use this to salvage mankind
Send projections into the past
As humanity fades in their minds
Let them know man won’t last

It all came to me in the wake of a dream

This may be our last chance if we want man to survive
A mirror reflection
Show them our world as it dies
Cut through the barrier and do what no one has dared
Let’s break the equation
E=MC2

Our first try was a minor success
No control, I can but guess
We have to move now; don’t know just how
No mistakes are allowed
We can make no mistakes

I have sent it but nothing changes
Just a line in some nation lore
I don’t know just how far it reaches
Everything’s like before

It all came to me in the wake of a dream

(The outcome of the final experiment has now been placed in your hands)

Paroles en Français :

Tout cela m’est apparu à la suite d’un rêve
Contournant l’espace et inversant le ruisseau
La connaissance est mienne pour influencer le temps

Nous pourrions l’utiliser pour sauver l’humanité
Projette-toi dans le passé
Comme l’humanité s’estompe dans leur esprit
Informe-les que l’humanité ne perdurera pas

Tout cela m’est apparu à la suite d’un rêve

Cela peut être notre dernière chance si nous voulons survivre
Une réflexion du miroir
Nous montre comment notre monde se meurt
Franchis la barrière et fais que personne n’ose
Casser l’équation
E=MC2

Notre premier essai n’était qu’un succès mineur
Aucun contrôle, mais supposons que
Nous devons agir maintenant ; ne pas savoir comment
Aucune faute n’est admise
Nous ne pouvons faire aucune erreur

Je l’ai envoyé mais rien n’à changer
Juste une ligne dans quelques traditions nationales
Je ne sais pas exactement à quelle distance il arrive
Exactement comme avant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here